Bienvenue à Murderville, une ville remplie de mystères. (RPG basé sur la série American Horror Story)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarah Lovecraft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Lovecraft
Nouvel habitant


Messages : 2
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 13:12

SorcièreSarah Lovecraft

ÂGE — 148 ans
NATIONALITÉ — Américaine
ÉTUDES/MÉTIER — Était femme au foyer
POUVOIR —  La sédation

STATUT CIVIL — Célibataire
ORIENTATION SEXUELLE — Asexuelle

AVATAR — Alycia Debnam carey

CARACTÈRE ; Sarah et une fille très frêle mais qui possède un fort caractère et un mental d'acier. Sa voix douce et son physique avantageux lui permettent de séduire tout ceux qui l'écoutent. Elle est d'un naturel très calme mais peut se laisser emporter par la rage si elle est poussé à bout

HISTOIRE ;

A sa naissance, Sarah était une petite fille normale… du moins physiquement. Sa mère était morte en couche. Son père, s’il ne s’était jamais étendu à ce sujet, lui avait fait comprendre qu’elle n’était pas désirée. En grandissant, quelque chose semblait absent en elle, elle avait ce regard qui cache une souffrance bien plus profonde, un véritable gouffre au fond de l’âme… mais en avait-elle vraiment une… Son père ne l’avait pas toute de suite remarqué ou du moins n’avait voulu le remarquer. Il n’était pas très riche, ne se souciait pas de savoir si ses enfants étaient heureux sauf son fils ainé qui devait hériter du peu de ressources qu’il possédait. Sarah était la plus jeune d’une fratrie de six enfants, La mort de la mère de Sarah n’empêchât pas son père de se remarier, la belle mère fut alors le cauchemar de Sarah. Si son père était un homme violent qui la frappait le matin pour la réveiller et le soir pour qu’elle souffre une fois le sommeil venu, sa belle appliquait une terreur psychologique. Jamais elle ne porta la main sur elle. Elle préféra la priver de nourriture, lui disant de cet air condescendant qui cache une grande hypocrisie « Nous n’avons pas assez de nourriture pour tous vous nourrir, nous préférons donc la donner à ton frère Danny qui doit hériter ». Quatre des enfants moururent de faim, mais pas Sarah, O non ! Elle était forte Sarah, plus que tout ce qu’ils croyaient. A leur mort, Sarah en voulut à son père et à sa belle-mère. Elle s’enferma dans le mutisme, traumatisé d’avoir vu des corps si familiers se vider de leur énergie jusqu’à ce que la mort  cueille ce dernier souffle de vie dont l’écho lointain furent des rires s’éteignant à jamais.
Si la parole avait déserté la bouche de la jeune fille, des pensées noires commencèrent à l’envahir et elle souhaita la mort de ses parents, qu’ils partent dans d’atroces souffrances, elle le voulait si forts… elle voulait sa revanche, eux, qui étaient censés prendre soin de leur famille. Elle sentit une vague d’énergie affluait en elle, une voix semblait l’appeler, elle était loin, grave, rocailleuse mais tellement attrayante pour la jeune fille. Elle ne comprit que des années plus tard qu’il s’agissait de la voix du Mal !

Ses parents tombèrent gravement malades, la belle-mère mourut, le père lui s’en sortit. Bizarrement, Sarah sentit quelque chose la ronger. « Est-ce cela la culpabilité ? » pensa t-elle. Qu’importe !  
Un soir, l’inévitable se produit, son père rentra ivre chez lui, Sarah était dans son lit, elle entendit ses pas se rapprocher, la porte grinçât, elle était terrorisée, il ne venait jamais la voir, plus personne ne lui parlait, plus personne ne la regardait, et aujourd’hui il était là à quelques mètres d’elle, ne bougeant plus, un sentiment d’appréhension la saisit, puis ce fut du soulagement « la mort vient enfin me chercher » se dit elle… Grand Dieu ! non… ce fut pire que la mort elle-même. Alors âgée de 13 ans, il se glissa près d’elle et murmura de son haleine pestilentielle « tu vas devenir une femme ce soir »……

Quand il eut finit, son corps n’était que douleur.
« Tout est enfin fini… » pensa t’elle
Sarah ne le voyait plus mais elle le sentait contre elle… cette chaleur qui pour d’autre aurait paru réconfortante mais qui pour elle était le symbole d’une souffrance éternelle.
Le lendemain, il l’emmena à l’église, son projet depuis quelques déjà était de faire d’elle sa femme. Au cours des semaines qui ont suivis, les coups et les viols s’enchaînaient, il avait même laissé son frère « s’occupait » d’elle. Jamais elle ne dit un mot, jamais elle ne pleura, mais au fond d’elle, elle savait qu’ils le paieraient, elle savait que son jour viendrait, elle savait qu’elle se vengerait. Deux ans s’étaient écoulés depuis le mariage, son corps avait changé, son visage s’était affiné, ses formes devenues généreuses… le regard de tous les hommes se posait sur elle et elle ne pouvait l’accepter. Son père, ou plutôt son mari l’avait également remarqué et décida d’en tirer profit, il vendit le corps de Sarah à tous ces hommes. . Tout en elle ne devint alors que dégoût, elle développa non seulement un sentiment de répugnance à  l’égard des hommes mais également envers les femmes qui la jalousaient et qui pourtant savaient quel traitement elle endurait.

Un jour où son père était encore revenu ivre, elle lui dit « je pars ». Pendant presque 10 ans elle n’avait prononcé un mot, ces seuls paroles le mirent dans une rage folle, et il la frappa encore et encore, son esprit dit stop, avec une force qui la surprit elle-même, elle saisit le tisonner près du foyer et le frappa aussi fort que son corps lui permettait. Il se releva malgré tout, elle le regarda  « c’est ce visage qui a fait mon malheur » dit-elle en colère. Quelque chose d’étrange se produisit alors, son corps commença à chauffer, l’énergie qu’elle avait emmagasinée durant toute ses années se libéra, les flammes enveloppèrent son corps et elle se consuma, son cri raisonna si fort… il sentit sa présence derrière lui, elle était à quelques centimètres de lui, le visage ravagé par les flammes, Sarah le regarda dans les yeux, elle vit son reflet, des lambeaux de chairs pendaient… elle sourit en voyant son nouveau visage et lui arracha le cœur. La dernière chose qu’il vu fut son cœur écrasé sous ses yeux.

La jeune fille partit effectivement cette nuit-là, gravé dans sa mémoire, cet incident, ou plutôt cette délivrance était comme une renaissance qui lui avait fait prendre conscience de ses pouvoirs mais également qu’elle ne voulait plus vive sous la coupe d’un homme ni même d’une femme... Cette voix qui parfois l’appelait devint sa seule et unique amie. Pendant ses voyages, elle rencontra une jeune femme qui lui expliqua ce qu’elle était, "une sorcière", ces mots résonnèrent longtemps à ces oreilles, si lointains et tellement proches, puis elle lui offrit un masque ensorcelé accompagné de ces quelques mots "ta beauté va t'être rendue mais le prix à payer est la souffrance éternelle, ce masque a été crée par Satan lui même, tu ne pourras t'en débarrasser si tu le met, à moins de l'offrir à une personne dont l'âme est encore plus sombre que la tienne". Sarah en revêtît son visage brûlé lui redonnant sa beauté passé. La souffrance elle, resta présente. Et dans chaque ville où elle a erré, la mort est passée, certains disent qu’elle n’est qu’une légende, d’autres disent qu’elle est une veuve noire, qu’importe….


      Jeudi 10 septembre 1883
Après un moment d’errance, elle entra dans une nouvelle ville à l’aspect lugubre « Murderville… » lu-t-elle, elle passa devant un petit hôtel à l’aspect miteux : l’hôtel Cortez. « je n’ai envie de voir personne » lui murmura la voix. Elle s’éloigna donc pour trouver un coin plus tranquille
 « Venez, la première nuit est gratuite » dit une voix derrière elle. Mais il n’y avait personne
    La chambre 53 a depuis été rebaptisé, « black widow’s room »



Dernière édition par Sarah Lovecraft le Dim 10 Jan - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahel Winchester
Nouvel habitant


Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 41
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 13:19

Ow, j'ai vraiment aimé la bio '-' Mais ça ne veut pas dire que je t'aime bien, tu ne va pas me voler les humain, wesh c'est moi qui leur fait peur !

P. S: Je m'attendais à une sorcière D:




We should be able to kill ourselves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahel Winchester
Nouvel habitant


Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 41
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 13:35

Bon, j'ai rien dit.
Si Fiona Goode était en vie elle aurait tué Sarah depuis fort longtemps, krkr.




We should be able to kill ourselves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott Williams
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 25
Localisation : Hôtel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 13:51

Okay, ce personnage est génial. Je t'inscris de ce pas (oh, le sujet est déjà dans la bonne section, qu'importe), merci a toi et à Lara huhu.
Cela signifie donc que ton perso est une sorcière mais qu'elle squatte l'Hotel Cortez ? Ça me va. (tout le monde file vers l'hôtel héhé)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://american-horror-rp.roleaddict.com
Nahel Winchester
Nouvel habitant


Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 41
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 14:00

Je mérite un cadeau, je dis ça j'dis rien! B|




We should be able to kill ourselves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott Williams
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 25
Localisation : Hôtel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 14:40

Oh si t'as une demande en particulier B)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://american-horror-rp.roleaddict.com
Nahel Winchester
Nouvel habitant


Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2016
Age : 41
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 15:17

Viens par ici Eliott, grr!




We should be able to kill ourselves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Lovecraft
Nouvel habitant


Messages : 2
Date d'inscription : 10/01/2016
Localisation : Hotel Cortez

MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Dim 10 Jan - 15:34

merci beaucoup, heureusement que Lara me l'a fait découvrir :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah Lovecraft   Aujourd'hui à 23:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Lovecraft
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö
» Sarah Peverell
» Lovecraft à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
American Horror Roleplay :: Les secrets :: L'annuaire-
Sauter vers: